Roccat LEADR

|
Nombre de commentaires2
Il existe une vidéo pour cet article

Chargement en cours.

Aucune information sur le produit n'a pu être chargée.

${ productMain.product_title }

CHF ${ productMain.price }
Vers la boutique en ligne

Produits connexes

« … aucun décalage et presque aucun retard. » C’est ainsi que le fabricant de périphériques de jeu hambourgeois Roccat fait de la publicité à la fois sur les emballages et sur la toile pour la souris de jeu sans fil LEADR Roccat. D’une certaine façon, cela me semble familier. Jusqu’à présent, j’ai entendu parler d’à peu près toutes les souris de jeu sans fil. ET BIEN OUI, nous préférerions y jeter un coup d’œil plus en détail. Avant de passer aux qualités sans fil de ce rongeur, examinons d’abord son design, ses finitions et l’éventail de ses fonctions.

Design et finitions

Pour ce qui est du design, l’analyse sera relativement rapide. Pour la LEADR, Roccat utilise le même boîtier que pour la Tyon, à la différence qu’avec la LEADR, l’éclairage de la molette de la souris et du logo peuvent être ajustés.

La souris LEADR est réalisée entièrement en plastique mais offre toujours une impression de très haute qualité. Rien ne bouge ni ne vacille et les deux côtés sont dotés d’une surface à la structure très adhérente, grâce à laquelle la souris reste exactement là où elle devrait, à savoir dans la main. Les généreux patins sur le dessous font un bon job et permettent à la souris de glisser sur différentes surfaces sans aucun problème.

Éventail des fonctions.

Honnêtement ? Les souris avec beaucoup de boutons me font peur. Tout ce dont j’ai besoin, ce sont les boutons droit et gauche de la souris plus une molette de défilement pour changer d’arme. Le reste, je le fais avec le clavier. Ou bien ? Je ne veux pas être aussi conservateur et je me laisse aller à essayer ce bouton. Quand on y regarde de plus près, on se rend vite compte que Roccat a pensé à des boutons supplémentaires.

Molette X-Celerator.

Ce commutateur analogique est situé sur le côté gauche de la souris et s’actionne avec le pouce (c’est pourquoi cette chose est aussi appelée un commutateur de pouce!). Pourquoi en avez-vous besoin ? À partir de maintenant, vous pouvez utiliser ce bouton pour mettre les gaz dans les simulateurs de course ou changer d’armes dans un jeu de tir. La molette est d’un toucher agréable, elle ne gêne ou ne « chatouille » pas mais s’intègre parfaitement à la conception et à l’ergonomie de la souris LEADR. Le commutateur intégré réagit rapidement et avec précision, faisant de cette molette un complément pratique au jeu.

Fin-Switch

Le Fin-Switch se trouve juste derrière la molette de la souris. Il est actionné, selon la taille de la main, avec la première phalange de l’index ou du majeur ou avec les parties des doigts appropriées, c’est-à-dire là où les doigts se présentent sur la main. LOL. Tout comme le X-Celerator, le Fin-Switch peut être programmé librement via le logiciel Roccat Swarm. Peu importe que vous souhaitiez lui associer un seul bouton ou une macro complexe. À mon avis, les commutateurs très innovants qui s’inclinent à gauche ou à droite dans des jeux de tir sont particulièrement appropriés, pour jeter un coup d’œil autour des coins de la maison, ou regarder de côté les simulateurs et jeux de course.

Easy-Switch

L’Easy-Switch se trouve sur le côté gauche en bas et peut également être actionné avec un pouce. Ces molettes ne représentent rien de nouveau en elles-mêmes, mais ce commutateur ouvre de nouveaux champs de possibilités. Si vous appuyez sur ce commutateur, les fonctions secondaires des boutons sont activées.

Cela signifie que chacun des 14 boutons programmables peut également avoir une seconde fonction. C’est génial, non ? Comme on peut le comprendre, les fonctions secondaires peuvent être librement attribuées via le logiciel Roccat Swarm (Essaim Roccat).

Capteur œil de chouette

Fondamentalement, un capteur optique Pix-Art PMW 3361, modifié par Roccat et optimisé pour cette souris, est installé. Il scanne le terrain jusqu’à 12 000 dpi et offre ainsi beaucoup d’espace pour une expérience de jeu personnalisée. En outre, la distance de décollage par l’intermédiaire de l’application Swarm App peut être ajustée pour encore mieux syntoniser la souris au sol.

Roccat Swarm.

Cette application vous permet de personnaliser les boutons de votre LEADR ou d’un autre appareil périphérique Roccat. Cela inclut l’éclairage, la programmation des boutons, la sauvegarde des macros et la configuration de la fréquence d’échantillonnage et d’autres finesses. Pour moi, le point fort du produit : des centaines de macros spécifiques au jeu ont déjà été installées. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de les programmer via une laborieuse manipulation, mais vous pouvez simplement les sélectionner dans le menu et les charger. La LEADR peut être employée avec cinq profils maximum, qui sont éventuellement stockés directement sur la souris ou en nuage. Incidemment, les profils sauvegardés peuvent également être activés automatiquement. Pour ce faire, le profil respectif doit être lié à un ou plusieurs fichiers .exe dans l’application et c’est tout : la prochaine fois que vous démarrerez un PUBG (PLAYER UNKNOWN’S BATTLE GROUND = TERRAIN DE BATAILLE INCONNU DU JOUEUR), le profil correspondant sera automatiquement activé.

Station de charge / émetteur

La station de charge est relativement grande et massive, ce qui ne plaît pas nécessairement à tout le monde. Personnellement, cela ne me dérange pas du tout. La station de charge dispose d’indicateurs à LED qui indiquent le niveau de charge actuel de la souris. La batterie intégrée est conçue pour garantir jusqu’à 20 heures de plaisir de jeu. S’il y a une panne de courant sur votre souris LEADR, le câble USB peut simplement être retiré de la station de charge et branché directement sur la souris. Le câble gainé est relativement robuste mais pas trop rigide, de sorte qu’il peut être facilement acheminé. Aussi très utile : la prise USB dispose d’encoches spéciales qui s’enclenchent dans la souris, de sorte que vous ne courez pas le risque de séparer accidentellement la souris de l’alimentation électrique. La portée de l’émetteur est d’environ 10 mètres. Pour une raison ou autre, vous pouvez éloigner la souris de l’ordinateur jusqu’à 10 mètres.

Généralités sur les boutons

Les boutons ont tous un bon comportement de déclenchement, les actionnements sont clairement audibles et les commutateurs réagissent très rapidement. Ils sont ergonomiquement précis sur toute la bande, leur design est agréable, offrent une préhension agréable et sont faciles à atteindre… même avec de petites mains.

Test pratique.

Eh bien, c’était les Facts & Figures (faits et chiffres) pour le LEADR Roccat, à présent le test pratique suit. Pour cela, j’ai soumis la souris à des tests extrêmes chez moi. Tout d’abord, j’ai configuré les boutons pour pouvoir faire autant d’actions que possible avec la souris sur TERRAIN DE BATAILLE INCONNU DU JOUEUR.

Les configurations suivantes ont donc été mise en œuvre :

– X-Celerator : changer d’armes

– Fin-Switch : incliner vers la gauche/droite

– Easy-Switch : équiper la grenade à main

– Boutons de fonction gauche : DPI haut/bas

– Bouton de fonction avant droit : changer de mode de tir

– Bouton de fonction arrière droit : marquer la position actuelle sur la carte

Ce sont à peu près les fonctionnalités dont j’ai le plus besoin pour jouer sur PUBG et cela me gène toujours parce que je dois utiliser le clavier pour cela.

Conclusion :

La Roccat LEADR est une souris de jeu vraiment géniale et elle offre beaucoup d’espace pour une expérience de jeu personnalisée. Les commutateurs et fonctions sont pensés dans les moindres détails et sont parfaitement harmonisés. Le logiciel Swarm est très convivial et vous aide grâce aux macros stockées à économiser beaucoup de temps et de nerfs lors de la configuration de la souris. Personnellement, j’aime bien le Fin-Switch et le X-Celerator : ils représentent un véritable atout pour ma façon de jouer. Elle fonctionne parfaitement tant en mode filaire que sans fil et elle vous met de bonne humeur. C’est-ce qu’on appelle « … aucun décalage et presque aucun retard. » Roccat tient ses promesses : Si Señor! Je n’ai pas ressenti de décalage pendant de nombreuses heures et le retard n’était pas perceptible pour moi car il était dans la plage des millisecondes à un chiffre.En bref : je vais remplacer ma souris précédente, la Logitech G500 qui a fait son temps, par la LEADR.

Commentaires

Nombre de commentaires: 2

Pour pourvoir laisser un commentaire, vous devez avoir un compte MEDIAMAG.

Vous n'avez pas encore de compte ? Accès à l'inscription

  1. poiaudo

    jolie souris gamer

  2. fermin

    agréable et pratique