Razer Ornata Chroma

|
Il existe une vidéo pour cet article

Chargement en cours.

Aucune information sur le produit n'a pu être chargée.

${ productMain.product_title }

CHF ${ productMain.price }
Vers la boutique en ligne

Produits connexes

Nous avons à nouveau eu l’honneur et le plaisir de tester un clavier de gaming de la marque Razer. Cette fois, nous avons passé l’ORNATA Chroma sous la loupe. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un clavier mécanique, on peut l’y comparer. Dans cet article, vous en apprendrez plus au sujet du Razer ORNATA Chroma.

Pas mécanique mais tout de même super.

Bien que l’ORNATA ne soit pas pourvu de touches mécaniques, il offre les mêmes sensations qu’un clavier mécanique. À la place des switch Razer jaunes, verts ou orange, Razer a utilisé la toute nouvelle technologie méca-membrane. Elle associe une frappe sur une membrane en caoutchouc et le clic cristallin des switchs mécaniques.

Avec cette fusion des deux mondes, Razer a réussi un coup de maître et l’utilisateur a entre les mains un clavier à déclenchement rapide, de faible niveau sonore mais offrant le clic tactile d’un clavier mécanique. De plus, le roll-over 10 touches permet de garantir une frappe de touches successives sans générer d’erreurs de frappe.

Comme sur un coussin.

Le repose-poignet inclus incroyablement confortable, fait fortement penser à un canapé en cuir propice à la détente et vous n’aurez qu’une envie, c’est de l’essayer immédiatement. La housse en cuir y est pour beaucoup.

Grâce aux touches escamotables mi-hautes, les doigts glissent littéralement sur le clavier. Même lors de la saisie de textes plus longs ou pendant de longues sessions de jeux, aucune sensation de fatigue ne se fait sentir et le Razer ORNATA Chroma offre un confort sans pareil.

Notons aussi que les touches présentent une bonne adhérence et que la finition mate leur confère beaucoup de style.

Entièrement réglable.

Grâce au logiciel Razer Synapse, on peut librement régler le rétroéclairage. Si vous le souhaitez, vous pouvez associer un rétroéclairage propre à chaque touche ou donner une couleur particulière à un bloc de touches comme WASD, les touches de fonction et les flèches. Il se règle en fonction des besoins de l’utilisateur.

Bien que l’ORNATA ne possède pas de touches dédiées aux macros, il est possible d’affecter des macros à des combinaisons de touches, donnant ainsi au joueur un avantage décisif pendant le jeu. De plus, en mode jeu, les touches comme la touche Windows ou Alt-F4 et Alt-Tab peuvent être désactivées. Personne ne veut voir son bureau quand il est en train d’avoir un kill-streak 🙂

Conclusion.

Le Razer ORNATA Chroma offre les mêmes sensations que son grand frère le Blackwidow Chroma. Un rien moins cher, l’ORNATA convient donc parfaitement aux joueurs qui veulent un clavier de gaming mais pas un clavier mécanique. Grâce à son repose-poignet et à son ergonomie très étudiée, ce clavier est confortable même après plusieurs heures d’utilisation. Le Razer ORNATA convient aussi parfaitement pour le bureau car il fait un peu moins de bruit qu’un clavier mécanique. Grâce au rétroéclairage, vous pouvez faire ressortir certaines touches et des blocs de touches ou simplement donner une couleur apaisante à votre poste de travail – Là aussi, l’utilisateur est libre de choisir et il dispose d’options de personnalisation pratiquement infinies.

Commentaires

Nombre de commentaires: 0

Pour pourvoir laisser un commentaire, vous devez avoir un compte MEDIAMAG.

Vous n'avez pas encore de compte ? Accès à l'inscription